Inspirez-moi

Cuisine à Mostar
Cuisine à Mostar

Tour d’horizon de quelques-unes des originalités de Bosnie-Herzégovine, pays qui ravira par son patrimoine et son histoire d’une grande richesse, ainsi que sa population très accueillante.

Les mets de Bosnie-Herzégovine sont d’une grande variété, et la cuisine s’avère légère et subtile. Parmi les incontournables, citons les pitas, feuilletés fourrés à la viande, aux légumes, ou encore au fromage. Le ćevapi est un autre plat national. Il s’agit d’un pain rond garni de rouleaux viande hachée grillée, avec de l’oignon.

Sarajevo et ses environs

Le pont latin à Sarajevo
Le pont latin à Sarajevo

Si la capitale a connu les tumultes de l’histoire à plusieurs reprises, sa découverte en est d’autant plus attrayante. Sarajevo garde notamment les traces de plus de 400 ans de présence ottomane. Entourée par les montagnes, c’est une charmante petite capitale surprenante de calme, et au multiculturalisme sans pareil. Les mosquées, les églises et les synagogues demeurent à proximité les unes des autres. Dans le canton de Sarajevo, se trouve également Ilidza, petite ville verdoyante avec un grand parc aux alentours. Le village retiré de Lukomir vaut aussi la visite pour son mode de vie très traditionnel. On remarquera les huit grottes du site de Bijambare, ainsi que les chutes de Skakavac.

Mostar

Pont Stari Most de nuit
Pont Stari Most de nuit

Impossible de passer à côté de ce lieu classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Dans le vieux quartier, le pont emblématique, le Stari Most, a été reconstruit à l’identique, avec les techniques d’origine. L’organisation sociale de la ville est un héritage de l’histoire, puisque celle-ci est pourvue de deux centres-villes, partagés entre l’est musulman et l’ouest croate.

Tuzla

Située à l’est, dans les plaines, Tuzla propose une vie culturelle très développée. Peinture, théâtre, opéra, cinéma, littérature, danse… L’éclectisme est le maître-mot puisque la ville accueille aussi bien de la boxe que du ballet, mais aussi de la musique classique et folk. Nombre de loisirs et de festivals ont lieu directement dans la rue. La ville au fort passé industriel recèle bien des secrets et des contrastes : elle abrite aussi le village de Tuzla, lieu de vie plus traditionnel.

La Bosnie centrale

Région rurale, peu densément peuplée, reculée voire mystérieuse, la Bosnie centrale ne manque pas d’atouts : massifs montagneux à Zastijenje, forteresses et autres constructions médiévales à Jajce, et loisirs aquatiques sur la Vrbas. Aux extrémités sud et nord, les villes de Travnik et de Banja Luka constituent aussi des points d’intérêt.

Le temps du café

art du café
art du café

Vous le remarquerez très vite : le café est un véritable rituel. Il répond à une certaine sophistication, de son élaboration à son service. Il vous sera apporté avec du sucre en morceaux, un verre d’eau et même un loukoum. Ici, on ne compte pas les heures passées dans un café. Cela témoigne d’une certaine douceur de vivre, d’un mode de vie qui privilégie la décontraction et la convivialité, à l’abri de la course contre la montre perpétuelle.

Rafting

Vous pourrez vous dépenser sans compter, avec les nombreuses chutes et la grande variété de cours d’eaux présentes en Bosnie-Herzégovine. Les ressources aquatiques du pays sont une merveille et autorisent de multiples activités. Conscients de ce potentiel, les bosniaques ont particulièrement développé les infrastructures pour les sports d’eau.

Cascades

Toujours à propos des grandes ressources hydrauliques du pays, les cascades sont tout simplement féériques. Pour ne citer que les plus connues, les chutes de Kravica, Strbacki Buk, La Pliva et Skakavac (la hauteur de ces dernières approche les 100 mètres) sauront vous transporter dans des lieux à la nature foisonnante.

Le climat

Sur une surface réduite, la Bosnie-Herzégovine concentre une incroyable diversité de climats et de paysages. Le parcours par la nationale M20 rend compte du saisissant contraste entre le nord au climat continental et le sud méditerranéen. En direction de Foča, à la sortie de Gacko, on passe d’un climat méditerranéen et de plateaux à la haute montagne continentale en l’espace de 2km de route et 1300 mètres d’altitude. Le col de Gemerno marque la brutale transition entre les deux atmosphères.

Festivals

Tout au long de l’année, la vie artistique et culturelle est ponctuée de nombreux événements qui raviront les amateurs. Les musiques traditionnelles et actuelles, le théâtre, le cinéma avec le festival de Sarajevo, la danse, et l’opéra sont mis à l’honneur. Des ateliers pour les enfants et les arts de rue se développent aussi. L’ensemble est plaisant pour découvrir de belles scènes de vie avec une population chaleureuse.

Les échecs

Les parties d’échecs géantes sont fréquentes, surtout à Sarajevo. C’est un loisir populaire et multi générationnel qui rassemble dans l’espace public. Novice ou expert, tentez l’expérience et joignez-vous aux bosniaques pour développer votre stratégie. Finalement, l’important ne sera pas de gagner, mais bien de vous imprégner de l’atmosphère et de partager un moment singulier avec la population.

Le tunnel de guerre de Sarajevo

Le tunnel de guerre à Sarajevo
Le tunnel de guerre à Sarajevo

Quelle que soit la thématique de votre séjour, les marques du passé et de la guerre apparaîtront, de façon plus ou moins visible selon les lieux. Le tunnel de guerre, dit tunnel de Hope rend compte des tactiques de survie mises en place durant le siège de Sarajevo. Il s’est avéré vital, en permettant des flux humains et de denrées.

Le bunker de Tito

Le maréchal Tito avait un bunker anti-nucléaire resté secret un bon nombre d’années, ouvert au public depuis peu. Construit entre 1953 et 1979 à Konjic, le lieu est impressionnant. Il donne à voir non seulement un abri mais aussi un véritable complexe militaire d’un coût estimé entre 5 et 8 milliards de dollars.

Les forteresses

forteresse entre Stolac et Neum
forteresse entre Stolac et Neum

La Bosnie centrale abonde de forteresses en très bon état de conservation, datant du Moyen-âge. Jajce, Travnik, sont des incontournables, tout comme la forteresse de Babanovac qui figure parmi les plus imposantes. La ville fortifiée de Maglaj, et le château fort de Tešanj valent aussi le détour.